Consultation médecine anti-âge

anti ageLa consultation médecine anti-âge s’attache à vous accompagner, dans votre mode de vie afin de maintenir un état de santé optimal quelque soit votre âge. Elle peut comprendre des conseils nutritionnels personnalisés à vos problématiques, la recherche d’anomalies métaboliques, la proposition d’un programme de prise en charge en médecine esthétique. Elle permet de faire le point sur votre mode de vie et vous informe sur les facteurs d’accélération du vieillissement comme la sédentarité, le tabagisme, une alimentation de mauvaise qualité, le stress.

La médecine anti-âge s’attache à améliorer votre qualité de vie en permettant :

  • D’agir sur votre cerveau et de maintenir vos fonctions intellectuelles, votre mémoire, votre pouvoir de concentration et de réflexion, de favoriser un sommeil de qualité
  • D’entretenir les organes vitaux comme le cœur, poumons, reins
  • D’améliorer l’état intestinal, véritable clé de votre santé
  • De stimuler votre système immunitaire
  • De maintenir la masse musculaire
  • D’entretenir une sexualité épanouie
  • D’éviter ou de limiter le plus possible les pathologies dites de civilisation (obésité, poids, hypertension, diabète, maladies cardiovasculaires, maladies auto immunes, cancers, allergies, épuisement conduisant au burn out ou à la fibromyalgie…
  • D’agir sur les signes extérieurs du vieillissement avec les soins de médecine esthétique comme les injections d’acide hyaluronique, les peelings, photomodulation par lampe LED ou par IPL

La médecine antiâge agit à l’intérieur et à l’extérieur de votre organisme.

Pour que les cellules et les organes fonctionnent bien, il faut leur apporter des micronutriments de qualité comme les vitamines, les minéraux, les oligoéléments et les acides gras essentiels. La médecine anti âge vous aidera à apporter le meilleur équilibre nutritionnel possible.

Il faut également agir le plus tôt possible sur le vieillissement cutané et traiter rides, les taches cutanés, la couperose, la perte d’éclat de la peau, le relâchement des tissu, la déshydratation de la peau par les soins de médecine esthétique.

Nous aimons dire que « La beauté est le stade ultime de la santé »

La médecine antiâge devrait être pratiquée à tout âge afin de prendre le plus tôt possible de bonnes habitudes et de préserver son capital santé.

Dans l’enfance, il s’agira de combattre les risques de surpoids et d’obésité en agissant notamment sur la sédentarité et l’addiction aux sucres qui commence très tôt. Il faut également faire attention aux expositions solaires.

A l’adolescence :

  • Poursuite du combat contre l’obésité mais aussi contre une éventuelle anorexie
  • Attention aux sucres et aux mauvais gras qui favorise l’acné
  • Eviter les expositions solaires
  • Attention aux abus de toute sorte (alcool, tabac, substances illicites)
  • Commencer à se mettre au sport de façon régulière
  • Apprendre à nettoyer sa peau sans l’agresser et la traiter si nécessaire (Acné, peau déshydratée, ou sensible)

A la trentaine :

  • Poursuite d’une alimentation saine, de qualité et variée
  • Poursuite d’une activité physique régulière et commencer à lutter le plus possible contre la sédentarité
  • Gérer le mieux possible le stress qui est un accélérateur de vieillissement, qui favorise la prise de poids et les pathologies intestinales. Une consultation lui est d’ailleurs dédié.
  • Eviter les expositions solaires
  • Commencer à traiter les premières marques de fatigue, de déshydrations de la peau qui entraîne de fines ridules, faire attention à l’apparition des premières taches. Découvrez les mésolifts qui apportent un véritable coup de fouet à la peau, en l’hydratant et en la nourrissant en profondeur. Opter l’hiver pour les peelings aux acides de fruits qui permettent de stimuler la régénération cellulaire. Les Leds sont également une arme de prévention massive en agissant sur le stress oxydant et la stimulation de collagène, ce qui ralentit le vieillissement. Si nécessaire, combler les petites rides du coin des yeux et du contour de la bouche à l’acide hyaluronique et stimuler les cellules par la photomodulation par leds, par lampe flash et si on commence à percevoir un relâchement cutané, envisager un traitement par radiofréquence.

A la quarantaine :

  • l’hormone de croissance qui entretient notre masse musculaire va brutalement chuter et une autre hormone de croissance pour le gras cette fois ci, l’insuline, va s’en donner à cœur joie avec des conséquences sur le poids, la qualité de peau, le sommeil et l’humeur.
  • Poursuivre les recommandations précédentes
  • Effectuer selon ses facteurs de risque, un bilan cardio vasculaire, un bilan biologique anti âge (Voir notre page Nutrition) et pour les femmes, poursuivre un suivi gynécologique régulier avec mammographie et frottis vaginaux. Lutter le plus possible contre un état inflammatoire chronique qui favorise toutes les types de pathologies et accélère le vieillissement. Faire vérifier sa vue, l’œil est le premier organe à vieillir et ce dès 40 ans.
  • Hydrater la peau en profondeur grâce aux mésolifts ou aux skinboosters
  • Découvrir les sérums à la vitamine A ou C qui doivent faire partie de votre routine cosmétologique. Attention ces produits peuvent être irritants et il est préférable d’être conseillé par votre médecin antiâge.
  • Combler les rides, les pertes de volumes du visage avec l’acide hyaluronique
  • Améliorer le grain de peau avec les peelings
  • Produire le plus possible de collagène en stimulant la peau avec les leds, lampe flash
  • Travailler l’ovale du visage grâce à la radiofréquence

A la cinquantaine :

  • le vieillissement commence à s’installer. Pour les femmes, une nouvelle étape, avec la ménopause est à franchir. Il est important de prendre en charge le plus précocement possible les pathologies qui peuvent être décelées. Il est important de faire le point sur ses facteurs de risque familiaux et personnels afin de détecter une maladie cardiovasculaire, un cancer, des troubles de la mémoire ou des troubles ostéoporotiques débutants….Chez les hommes, envisager un suivi de la prostate, chez les femmes, se faire accompagner pour la ménopause.
  • Poursuivre son activité physique pour maintenir une bonne masse musculaire et lutter contre l’ostéoporose
  • Avoir une alimentation riche en bons acides gras, fruits et légumes variés qui apportent des antioxydants, des oligoéléments
  • Poursuivre les soins esthétiques décrits ci-dessus auxquels s’ajouteront la prise en charge de la couperose et des taches brunes à la lampe flash

A la soixantaine et plus :

  • c’est le moment de réaliser ses derniers rêves.
  • Pour cela, poursuivre toutes les recommandations décrites plus haut.
  • Porter une attention particulière à son audition et voir s’il faut envisager d’être appareillé.
  • A sa vision, et détecter au plus vite, par un fond d’œil, une dégénération maculaire liée à l’âge (DMLA) qui est la première cause de cécité après 60 ans
  • A sa mémoire. Au moindre doute, il existe des bilans de compétences du cerveau qui teste la mémoire, la compréhension, l’autonomie de la personne.
  • A l’ostéoporose qui en entraînant une possible fracture peut réduire votre autonomie.
  • Poursuivre les soins esthétiques